Consommation chargeur

La consommation d’un chargeur de téléphone

On le fait tous : laisser son chargeur de téléphone branché à côté du lit, même quand il n’est pas en train de charger notre cher et tendre Smartphone. Les écologistes nous accusent de consommer de l’énergie inutilement, et de contribuer au réchauffement climatique par cet acte de négligence. Les sceptiques défendent que ça ne consomme que tellement peu d’énergie que l’impact est négligeable. Où est alors la vérité ? Combien est-ce que ça consomme ? Où sont les chiffres ? On vous fait ici une petite analyse de la réalité.

A quoi sert un chargeur de téléphone

Outre sa fonction évidente qui est de vous éviter de sombrer dans une FOMO traumatisante en assurant que votre Smartphone ait toujours la charge de batterie suffisante pour vous relier au monde extérieur, un chargeur – que l’on devrait appeler plus précisément un transformateur – a pour rôle de convertir le courant alternatif de 200V du secteur en courant continu. Ce dernier, situé entre 3 et 9 Volts, est indispensable pour faire fonctionner des composants électroniques ou remplir les cellules d’une batterie Lithium-ion. Le fonctionnement est le même pour un chargeur sans fil.

Pourquoi ça consomme à vide

Un transformateur comme ceux qui sont dans les chargeurs utilisent une bobine principale qui génère un champ magnétique, récupéré par la bobine secondaire. Même sans puissance demandée par la bobine secondaire (côté téléphone), la bobine principale reste alimentée et génère des pertes d’énergie. Celle-ci est cependant faible et bien moindre que celle fournie lorsqu’un appareil est connecté.

La facture

En terme de consommation, elle est de l’ordre de 0.2 Watts, ce qui représente 1,75Kwh sur un an. Au tarif actuel de 0.145€/kWh, cela représente 25 centimes d’euros par an. Pas de quoi s’affoler à titre individuel donc. Cependant à l’échelle d’un pays, cela représente tout de même pas mal d’énergie à fournir, notamment quand le nombre d’appareils électroniques par foyer est en constante augmentation. Faut-il vraiment construire de nouvelles centrales électriques juste pour nos chargeurs ?

Les appareils en veille

Le plus gros poste de consommation inutile a été clairement identifié depuis longtemps, mais peu de choses ont bougé sur ce front : les appareils en veille. Télévision, box, consoles, tous ces systèmes utilisent de l’énergie pour diverses fonctions de démarrage rapide ou affichage.

Autant de fonctions dont on n’a pas nécessairement besoin et qui font quand à elles bien plus mal au portefeuille. Les experts estiment qu’elles représentent environ 80€ par an par foyer… ça fait réfléchir.

About the author